Le sondage
.
Newsletters

Pour recevoir la newsletter
indiquez une adresse email valide

Lumière sur ...



2019 ans

Le BMHB s'impose sans trembler

le 24/09/2011 - lu 1398 fois

Guillaume stocker, capitaine exemplaire samedi soir.

Privé de Kokanovic, mais avec Kabaselé, Sylla, et Guers, le BMHB a parfaitement lancé sa saison, hier soir, devant ses supporters. En s’appuyant comme d’habitude le plus souvent sur une défense irréprochable, les hommes d’Ilian Vassilev ont parfaitement mené leur affaire, face à des Lorrains, qui n’auront jamais fait illusion.

Un Guillaume Stocker des grands soirs

Avec une défense particulièrement efficace devant Christophe Pecheux, le BMHB s’était mis d’emblée dans de bonnes dispositions.

Certes, Folschviller s’accrochait (5-4 : 10e), mais le BMHB accélérait à sa guise la cadence, à l’image d’un Guillaume Stocker intenable sur son aile (7 buts en première mi-temps). Dans le sillage de son capitaine, Belfort infligeait un 7-1 à son rival lorrain, totalement dépassé (12-5 : 22e).

Mattioni ou Thibaut tentaient bien de sonner la révolte, mais le BMHB affichait une sérénité de tous les instants. La défense continuait de priver Perignon de situations propices, tandis que Tschirret, Sylla ou Dumont, pour leur première à domicile, participaient pleinement à la fête en clouant plus souvent qu’à son tour, le pauvre Boushabi (14-7 : 25e).

À la pause, en tous les cas, les hommes de Vassilev disposaient déjà d’un pécule tout à fait mérité (17-10).

Le BMHB déroule

Le début de seconde période était un brin plus poussif, côté local. En échec offensivement, Belfort avait alors la bonne idée de garder son sérieux en défense (18-13 : 34e).

Patients, les Francs-Comtois s’en remettaient alors à Johan Tschirret qui en trente secondes débloquaient à nouveau la situation (20-13 : 38e). Folschviller, accusait mentalement le coup, et retombait dans ses travers. Guers et Tschirret en profitaient alors pour le plus grand bonheur des supporters (22-14 : 41e)

Les défenses se montrant plus laxistes, le score évoluait alors sur un rythme effréné, Vaduvan ou Kabaselé répondant le plus souvent aux penaltys de Dolic (26-17 : 46e). C’est toutefois, Folschviller qui se tirait le mieux de ce « hurrah » handball, Thibaut et Mattioni ramenant leurs couleurs à 27-22 (53e).

Il en fallait plus, beaucoup plus pour faire douter les handballeurs locaux, qui eurent l’immense mérite au cours de cette partie, de ne pas répondre aux tentatives de provocations adverses.

Retrouvant toute la concentration voulue, le BMHB reprenait ses aises avec l’ensemble de son effectif pour signer un cinglant 6-1 en fin de rencontre, se passant de tout commentaire (33-23).

BMHB-Folschviller 33-23. Belfort, Le Phare, 803 spectateurs, Arbitre : MM. Cordier et Wirotus.

BMHB : Vaduvan (5), Kabaselé (4), Sylla (3), Valdenaire (1), Stocker (9), Grosperrin (3), Tschirret (5), Guers (1), Dumont (2), Rieker.

Folschviller : Pérignon (3), Dolic (6), Thibaut (5), Djellal (1), Mattioni (4), Glaoui, Scheubel (2), Desumer, Ijmik, Pfister (2)

Le PAys.

Nos partenaires
réalisé par les infos du sport